01 octobre 2015

Mécanique

14598429548_4fe2689005_z

 

"Il va falloir me le laisser, il y a du boulot!", dit le mécanicien en se relevant. La cliente se tord les doigts. Elle dit qu'il faut le sauver absolument, qu'elle n'a pas les moyens d'en racheter un autre. L'autre s'énerve: "ben oui, mais ma p'tite dame, c'est chaque fois la même histoire, je vous le retape et vous me le rapportez deux mois plus tard en pièces détachées!" Elle regarde par terre d'un air penaud. C'est vrai qu'elle conduit n'importe comment. Puis elle relève le nez d'un air bravache, c'est vrai après tout, quoi, si elle était la seule à conduire n'importe comment, elle n'aurait jamais d'accident. L'enfer, c'est les autres.

Toute la carrosserie est cabossée de l'intérieur - le mécanicien prononce 'l'intérieur' en italique, pour bien souligner la gravité du problème. Il secoue la tête d'un air désolé. Mais qu'est-ce que vous fabriquez avec, depuis 6 mois, on a l'impression qu'il est passé sous un rouleau-compresseur !

C'est à peu près ça. La cliente n'ose pas relever, elle pense à la note, qu'elle imagine astronomique. Il va falloir qu'elle passe à la caisse, elle en a mal à la tête d'avance. Fataliste, elle se dit que viendra bien un jour où elle s'entendra dire qu'il est au-delà du réparable et qu'il va falloir le remplacer.

Le garagiste se gratte la tête. La carrosserie est complètement enfoncée, le choc a mis à nu les anciennes réparations, la suspension a morflé, les freins sont foutus, c'est toujours ce qui part en premier, les freins. Mais son regard inquiet est posé sur le moteur, ratatiné sous la carcasse, et qui tourne à vide en émettant un sifflement fatigué. Il ne pompe plus, les chocs successifs l'ont déformé, il a toujours été en première ligne, et cette ligne de conduite-là s'arrête brutalement en un point final.

Elle s'énerve pour oublier qu'elle a mal: pour l'entretenir il faut le faire tourner, et quand il tourne, la vitesse le tue, alors quoi? Elle ne sait plus quoi faire. Le type la regarde. "Je peux vous le remettre en état, mais ça va prendre du temps, et je ne suis pas sûr qu'il soit aussi performant qu'avant, il a beaucoup vécu, votre modèle, et il s'essouffle. Chaque nouveau coup le fatigue, le dernier était particulièrement violent et inattendu, je peux pas vous promettre de miracle, ma p'tite dame. J'vous cache pas qu'il y a une chance pour qu'il ne se remette pas d'une énième opération de rafistolage. Il faut me le laisser.

- Pour combien de temps?

- Peux pas vous dire. Je le saurai qu'à la fin.

- Et en attendant?

- Faudra faire sans."

 

Elle hésite un moment. "Je ne suis pas sûre, il faut que je réfléchisse."

Elle se baisse et ramasse son coeur pour l'emporter.


Commentaires

    Pour les coeur, il n'y a pas de bonus malus, et étrangement, des fois les plus gros dégâts se réparent facilement

    Posté par Gilsoub, 01 octobre 2015 à 23:03
  • Ca dépend!

    C'est joliment dit,en tout cas. Même si à mon avis, la solidité dépend du matériau de départ... Ravie de te retrouver Gilsoub!

    Posté par Ceher, 02 octobre 2015 à 18:05
  • Et si en plus c'est une Volkswagen !!

    Posté par alainx, 05 octobre 2015 à 19:41
  • Mal aimé(e)

    Le cœur n'est que l'ouvrier d'une entreprise dont les intérêts lui échappe souvent.
    Je suis content de te revoir dans ton quartier de lune. Il y'a même un moment où j'ai eu peur de ne plus jamais t'y voir fureter sur les toits...

    Posté par Nours, 06 octobre 2015 à 09:00
  • Content de te revoir sur ton blog. Même s'il a de nombreux accidents de parcours le coeur finit toujours par l'emporter !

    Posté par jacques, 07 octobre 2015 à 10:56
  • Alainx

    Ne critique pas l'industrie automobile allemande. Quand ils construisent, c'est du solide. J'en veux pour preuve la grosse Bertha, des usines Krupp pendant la guerre. Un chef-d'oeuvre de raffinement et d'efficacité.

    Posté par Ceher, 07 octobre 2015 à 15:51
  • A Nours

    Merci Nours! J'ai bien aimé quand t'as essayé de te déguiser en Bearman et que t'as pensé qu'on te reconnaîtrait pas

    Le coeur a ses raisons etc. M'enfin bon.

    Posté par Ceher, 07 octobre 2015 à 15:52
  • A Jacques

    Ca, c'est ton côté Astérix, avec la dernière vignette qui est forcément celle du banquet avec les sangliers, et Assurancetourix attaché et baillonné dans un arbre.
    Ravie de vous revoir tous, mes lecteurs préférés! Me manque encore deux-trois personnes et on sera au complet!

    Posté par Ceher, 07 octobre 2015 à 15:53
  • Un Nours n'est pas discret par définition... ni fin, tu le sais.
    Je suis vraiment content et soulagé de te voir revenir par ici. Je sais, je me répète, mais j'avais besoin de le redire une seconde fois.

    Posté par Nours, 07 octobre 2015 à 21:45
  • bah, où qu'il est passé mon commentaire joyeux ? snif et resnif, je me sens rejetée de la fête !....

    Posté par younder, 07 octobre 2015 à 22:49
  • A Christine

    Ah ma Younder, j'ai un commentaire joyeux et gentil comme tout de ta part sur mon autre article, 'Miracle'. C'est celui-là dont tu parles? Sinon, c'est Canalblog qui travaille trop du chapeau.

    T'es pas rejetée de la fête, voyons, regarde bien sur la table, à côté des porte-couteaux, il y a des étiquettes avec des noms, et il y a le tien en gros.

    Posté par Ceher, 08 octobre 2015 à 09:23
  • ah je n avais pas vu...j'étais déja partie chez le réparateur, moi aussi. Chagrin de blog, ça existe ?

    Posté par younder, 08 octobre 2015 à 17:49
  • Ton mécanicien est un incompétent.
    Tu prends ton moteur, de préférence avec la carrosserie et tu les conduis à mon garage à l'adresse suivante :
    Telophase, Rue des Eucalyptus entre Spartel et Malabata. Détroit. 90 000.
    Réparation garantie, remise à neuf et mieux zencor ♥♥♥

    Posté par telophase, 21 octobre 2015 à 20:05
  • Chagrin de blog, ça existe, parfaitement! C'est l'humidité, ça rouille les blogs, il faut mettre de l'huile de coude pour entretenir. Merci de tes visites, ma petite Younder, ça me touche toujours autant, tes mots gentils et enthousiastes.

    Posté par Ceher, 21 octobre 2015 à 22:31
  • A ma Télo

    Ah ma Télo!! On voit que tu t'y connais en mécanique du coeur! Le thé à la menthe avec sa chère amie sous les eucalyptus, voilà le vrai carburant de la vie! J'arrive.....

    Posté par Ceher, 21 octobre 2015 à 22:32
  • Je t'attends

    Posté par telophase, 22 octobre 2015 à 01:05

Poster un commentaire