05 octobre 2012

Candicide

On vaque tranquillement à des occupations parfaitement inoffensives du style déplumer un poulet ou acheter un carnet de timbres, et la vie vous balance parfois une beigne sur l’os du derrière du crâne, là où ça fait très mal, un truc d’une violence inouïe. J’ai moi-même été confrontée à ce rappel à l’ordre la semaine dernière, alors que j’accompagnais une amie acheter de la vitamine B à la pharmacie, pour vous dire à quel point c’était inoffensif (bien que l’amie en question vous dirait que la vitamine B, sous des dehors amicaux,... [Lire la suite]