14 novembre 2015

Apocalypse

Ecrire, écrire, écrire pour ne plus penser. Pendant que je plante mes tulipes, des types font pousser des kalachnikovs. Ecrire, écrire, écrire pour m'occuper les mains. Pendant que je souris à ma copine, 30 personnes meurent à côté de moi. Ecrire, écrire, écrire pour canaliser ma peur. Les petites rues du Marais sous la lumière des réverbères pendant que ma ville implose tout près. Ecrire, écrire, écrire, pour canaliser ma haine. Le charmant serveur vient nous annoncer que le restaurant ferme prématurément. Ecrire, écrire, écrire... [Lire la suite]

07 janvier 2015

  Alors voilà. Je ne pensais pas sortir de mon hibernation avant un petit moment, mais trois malades encagoulés sur lesquels on a pratiqué une ablation intra-utérine de cerveau se sont chargés de venir me sonner les cloches jusque dans mon quartier de lune, au son des sirènes de pompiers qui passent en continu dans ma rue depuis ce matin, 11h30. Alors voilà. En réalité, je n'ai pas grand-chose à dire. Mais il me semblait important de ne pas laisser glisser cette journée dans l'oubli de tous les autres jours, les jours... [Lire la suite]
11 octobre 2014

Message à celui qui ne sait pas

  Un petit grain d'or dans ma voix, et mes yeux qui flamboient. Sans le savoir, mon cosmonaute, ce soir je m'étais préparée pour toi. Tu étais dans les reflets des verres et dans les rires, tu étais dans l'air. Je les ai regardés bouger comme la dernière fois,et moi la danseuse, j'étais la seule qui ne dansait pas. J'ai laissé glisser les regards des hommes sur moi, j'ai laissé couler l'attention, je ne voulais pas d'eux, je ne voulais personne, je voulais juste toi. Toi avant, toi il y a deux ans, pas toi indifférent. Je... [Lire la suite]
29 mai 2014

Soir

Mon cosmonaute dans la nuit, mon cosmonaute sous la pluie, et le rire de ma copine sur les boulevards de Paris, deux silhouettes dans la bruine de Saint-Germain des Prés, et la vitrine des magasins dans nos reflets. Je t'imagine dans un studio dans les heures fatiguées d'après minuit, et quand une moto passe dans la nuit parisienne, je me dis toujours que cette moto, c'est forcément la tienne. Je te vois concentré et scrutant le plateau, peut-être la lumière pour encore une photo, j'aime les messages que tu m'envoies dans ces... [Lire la suite]
25 avril 2013

Le Cimetière du Montparnasse

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE MicrosoftInternetExplorer4 /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; ... [Lire la suite]
11 octobre 2012

L'Echarpe Monoprix

    Mardi soir, une fois n’est pas coutume, je me suis rengorgée en arborant fièrement mon invitation à l’inauguration de l’expo Hopper au Grand Palais. Comme les gens normaux ont peu de temps à consacrer à mes arborescences pendant leurs heures de travail, je l’ai arborée surtout devant mon chat, en fin de compte. Son expression de béatitude impressionnée face à mon standing m’a remplie de gratitude, j’ai bien fait d’investir dans un animal de compagnie, c’est rentable sur le long terme. J’ai l’invitation VIP, mais pas... [Lire la suite]