13 mai 2015

Cause toujours, tu m'intéresses

La variabilité de certaines données en fonction de l'individu les accueillant n'en finit pas de m'étonner.

Soit un individu plutôt féminin, âgé d'environ 5 ans, et relativement brisefer. Cet individu est équipé d'un tremblement graduel et d'un système lacrymal qui se déclenchent sur simple manifestation vocale et à distance de l'autorité parentale lorsque cette dernière vient de découvrir le vase en cristal cassé presque bien caché dans la poubelle.

Soit le même individu, 30 ans plus tard, revenu dans la maison parentale en prévision d'un repas de famille à la faveur d'un jour férié. Imaginons - tout ceci est parfaitement fictif, n'est-ce pas, toute ressemblance etc. etc. - que l'autorité parentale émette la même fréquence sonore à la même distance que dans l'exemple cité précédemment. Une sombre histoire de millefeuille pas terminé et posé dans une assiette au frigo sur le brie qui est tout aplati-et-qu'on-va-pas-présenter-dans-cet-état-demain-midi-enfin!.

Observons avec quelle nonchalance l'individu expérimental lève un demi-sourcil, entend qu'il est question de lui et qu'il s'en prend plein la figure de la part des DEUX représentants de l'autorité, analyse brièvement la situation par-devers lui "Bon j'l'ai pas fait exprès de toute façon, et pis maintenant, c'est fait, c'est fait, on va pas revenir dessus, et puis oh ça va, hein, ils vont pas m'en faire un fromage de leur brie aplati!" avant de se replonger dans son livre.

Conclusion: la 'cause toujours tu m'intéresses' attitude est un mécanisme de défense acquis, développé à peu près à l'adolescence et très utile à l'adulte confronté à des situations embarrassantes.

 

Posté par Ceher à 19:45 - Commentaires [ 11] - Permalien [ #]

Commentaires

    Et l'individu 30 ans plus tard, il réagit comment ? Une chance sur deux pour qu'il soit à nouveau troublé comme le microbe de 5 ans... Comme dirait Jean Foutrin de Lacourge : ce dessert a un gout de radis.

    Posté par Nours, 13 mai 2015 à 22:02
  • Et encore il n'a pas repassé un vase de cristal parental

    Posté par Gilsoub, 14 mai 2015 à 01:50
  • Ils exagèrent toujours ces adultes, il suffit juste de le faire en sauce leur galette de brie! Quelle mauvaise volonté tout de même...

    Posté par jacques, 14 mai 2015 à 10:44
  • @Nours: L'individu à 30² sucre les fraises plus que les radis, à mon avis.

    @Gilsoub: le concept du repassage du cristal est tout à fait inédit et intéressant. Pourrait-on avoir des détails?

    @Jacques: tu crois qu'ils deviendront enfants, comme nous, un jour, ces fichus adultes?

    Posté par Ceher, 14 mai 2015 à 21:28
  • J'ai bien envie de dire que tu ne m'auras rien appris dans cet article. *Rire sarcastique* ...

    Posté par Clem, 15 mai 2015 à 17:40
  • mécanisme de défense, je veux bien....

    mais mais mais, j'avais mis un commentaire, Mr Canalblog n'en n'a pas voulu....
    alors je disais ....ta conclusion, à propos des "mécanismes de défense acquis" à l'adolescence, ça me fait forcément penser à ma fille adolescente attardée qui a gardé son mécanisme de défense exacerbé. MAIS DEFENSE CONTRE QUOI ? c'est David contre Goliath, développer des muscles d'éléphant pour combattre une souris. c'est parfois inadapté. Ah la la, pauvre vie de mère.

    Posté par younder, 17 mai 2015 à 10:01
  • Clem

    Ah ah, je n'en attendais pas moins de toi!

    Posté par Ceher, 18 mai 2015 à 16:41
  • Yonder

    Je pense que c'est de la défense de prévention

    Posté par Ceher, 18 mai 2015 à 16:41
  • Oui, une mécanique bien rodée, même ! Après plusieurs stages en entreprises, "Survie en milieu hostiles". Un vieux millefeuille posé négligemment sur un Brie aplati... et déjà la mécanique se met en branle.
    Bises

    Posté par margimond, 30 mai 2015 à 01:16
  • Aimerais bien savoir : Mille feuilles de quoi ? Fait maison avec une crème suffisamment épaisse et compacte pour aplatir un brie. Je comprends que tu ne l'aies pas fini. Bien joué. nanmé.

    Posté par lireine, 01 juin 2015 à 08:29
  • A Lireine

    Nan, je peux pas mettre ça sur le dos du mille-feuilles, surtout que ça ajouterait encore du poids sur le brie, je te raconte pas le désastre..
    En réalité, le mille-feuilles était très bien, juste un peu trop mille et pas assez feuilles.

    Posté par Ceher, 01 juin 2015 à 18:55

Poster un commentaire